Le salut (bataille de verset ou vision panoramique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le salut (bataille de verset ou vision panoramique)

Message par Admin le Lun 4 Mai - 9:03

C'est drôle comme les choses qui nous abattent peuvent se transformer en celles qui nous réjouissent.
Paul à toujours été pour moi l'auteur inspiré des Ecritures le plus récalcitrant, cela peut s'expliquer du fait que ses écrits sont plus abondant que d'autres, induisant qu'on à plus d'occasion de tomber sur un os avec lui qu'avec un autre.
Je suis un partisan farouche du salut inconditionnel, c'est à dire que pour moi Dieu ne donne pas le salut en location (mais ce n'est pas ici le sujet du débat même s'il faut faire une très brève aparté). A l'instar de Paul je crie que les bases de la foi, le fondement solide et il n'en existe point d'autre c'est le Christ crucifié (1 Cor. les 3 premiers chapitres). je dis que celui qui a cru en la vertu du sacrifice par la foi est sauvé (de manière inconditionnellle). Beaucoup disent que cela ne suffit pas qu'il faut ensuite les oeuvres, que l'on peut traduire autrement part l'Esprit, c'est à dire qu'il nous faut avoir la foi en Christ crucifié et l'Esprit. cependant l'une de ces choses ne va pas sans l'autre. Attention pour ne pas partir dans toutes sortes de débats qui débuteraient sur une mauvaise compréhension de la problématique, quand je parle de salut, je parle de non comparution au jugement (il sera bon d'ouvrir un autre topic à ce sujet), ce que je veux dire c'est que par la foi au sacrifice nous sommes déclaré purs, en nous plaçant par la foi comme bénéficiaire du sang salvateur de l'agneau nous sommes lavés par le sang du Seigneur de toutes impuretés et n'avons pas à comparaître en jugement. Pour ce qui est de l'Esprit que nous devrions aussi posséder afin de marcher dans les voies de Dieu et de faire sa volonté, il est aussi une chose acquise parce que notre conversion est l'oeuvre de l'Esprit. Personne ne peut posséder la foi concernant les réalités spirituelles rattachées à l'oeuvre la croix sans avoir reçu la révélation de ces choses de la part du Saint Esprit. Or ce que l'Esprit commence il le termine jusqu'au bout:
1 Pierre 1:2
"...et qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l`Esprit, afin qu`ils deviennent obéissants, et qu`ils participent à l`aspersion du sang de Jésus Christ: que la grâce et la paix vous soient multipliées!"
Tout est condensé dans ce verset comme pouvant résumer ce que je crois fermement au sujet de ce que signifie "entendre, écouter, et mettre la Parole en pratique" comme étant une seule et même chose soit l'oeuvre de l'Esprit. Pour chacun les progrès diffèrent et la vitesse avec laquelle nous évoluons dans l'obéissance est propre à chacun selon la mesure de notre perméabilité à l'oeuvre de l'Esprit.
Pourtant Paul dans ses épîtres autant semble assuré et pour lui et pour les frères que le salut est acquis, autant dans ses écrits l'on peut lire noir sur blanc des affirmations allant dans un sens contraire.
Comme je le dis toujours, la solution pour moi consiste en une "approche" ou plutôt en une étude approfondie de l'ensemble de la Parole, car en dehors de la certitude de la fonction du sang versé à la croix, très peu des dogmes auxquels les dénominations religieuses se rattachent, très peu des dogmes auxquels les chrétiens écartés des dénominations se rattachent ne peuvent bénéficier d'un emboîtement parfait et unanime provenant de chacun des versets pouvant traiter du sujet auquel le dogme fait allusion. La Parole est contradictoire à partir du moment où nous nous écartons du panorama qu'elle nous donne à voir.
L'exemple des écrits de Paul et des expressions antagonistes relatives à l'assurance du salut est une excellente école.
La parole de Dieu dit la vérité à partir du moment ou l'on la lit comme l'on regarderait un fantastique paysage, mais elle se contredit dès que l'on essaie d'extraire de ce paysage d'ensemble chacun des détails qui le composent.

Je vais donc m'appliquer à regrouper d'un coté les versets de Paul qui semblent confirmer l'idée d'un salut acquis, et de l'autre un salut non acquis.
Après cela nous aurons toutes les bases pour nos batailles de verset (lol), si cela peut diriger quelques uns d'entre nous vers une idée d'ensemble des Ecritures plus affinée, alors tant mieux.

Shalom.

Admin
Admin

Messages : 19
Date d'inscription : 20/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://ephrata.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum